Recevez notre guide des impôts 

Montant du prêt
Date de souscription
Taux d’Intérêt
Durée en année

Êtes vous sur d’avoir une bonne assurance ?

L’assurance vie est un placement à moyen / long terme.
Il se distingue des épargnes de court terme ou de long terme par sa modularité. En effet, une épargne de court terme est reconnaissable par sa faible rentabilité mais sa grande liquidité et une épargne de long terme par sa grande rentabilité et sa faible liquidité.
Une assurance vie Strasbourg est une épargne liquide avec une rentabilité qui est souvent proche de celles des épargnes de long terme. En effet, il est possible, dans une assurance vie, de faire de l’immobilier ainsi que des obligations, donc de réaliser des investissements équivalents à des placements de très long terme. La différence sera la facilité de les liquider, l’assureur et les sociétés de gestion ayant l’obligation de rendre liquide les placements financiers de l’assurance vie conseil.
Avec l’assurance vie, vous pouvez décider de votre stratégie et la modifier à tout moment, en fonction de vos objectifs ou des périodes de votre vie. C’est un placement caméléon qui peut devenir un placement monétaire ou de trésorerie, un placement immobilier via les SCPI et les OPCI qui sont des placements à prépondérance immobilière ou des placements en action et en obligation comme sur un PEA.
Investir dans l’immobilier performant et sécurisé avec l’épargne assurance-vie qui vous fera bénéficier d’avantages fiscaux sur notre plus-value ou en cas de décès.

Des experts dynamisent votre 
contrat d’Assurance Vie

Avec l’assurance vie, vous pouvez décider de votre stratégie et la modifier à tout moment, en fonction de vos objectifs ou des périodes de votre vie. C’est un placement caméléon qui peut devenir un placement monétaire ou de trésorerie, un placement immobilier via les SCPI et les OPCI qui sont des placements à prépondérance immobilière ou des placements en action et en obligation comme sur un PEA.

L’assurance vie est un outil important de la gestion de patrimoine et de l’optimisation du patrimoine financier des foyers. En effet, les plus-values après 8 ans sont exonérées de 4 600 € à 9 200 € suivant que vous soyez célibataire ou en couple.
De plus et à la différence de tous les autres placements, il est toujours possible d’utiliser le PFL pour avoir une fiscalité faible. Il est très souvent plus avantageux d’avoir une fiscalité à 7,5 % plutôt que d’intégrer les plus-values dans les revenus souvent fiscalisés à 14 %, 30 %, 41 % voire 45 %.

 

Date d’ouverture de l’assurance-vie Age de l’assué lors du versement Date à laquelle est intervenu le versement
Avant le 12/10/1998 Après le 13/10/1998
Jusqu’au 20/11/1991 quel que soit l’age de l’assuré Exonération des droits de succession Jusqu’à 902838€,imposition à 20% du capital, aprés un abattement de 152500€ / bénéficiare , Au delà, taxation forfaire au taux de 25%
Entre le 21/11/1991 et le 12/10/1998 Moins de 70 ans Exonération des droits de succession
Plus de 70 ans Exonération à hauteur de 30500€ répartie entre les bénéficiare (toutes assurances-vie confondues) puis taxation selon le degré de paranté avec l’assuré. Les intérets accumul »s sur l’assurance-vie sont exonérés.
Entre le 13/10/1992 et le 13/06/2014 Moins de 70 ans Exonération jusqu’à 152500€, imposition à 20% du capital taxable jusqu’à 902838€, au delà taxation forfaitaire taux de 25%
plus de 70 ans Exonération à hauteur de 30500€ répartie entre les bénéficiare (toutes assurances-vie confondues) puis taxation selon le degré de parenté avec l’assuré.
A partir du 01/07/2014 Moins de 70 ans Exonération jusqu’à 152500€, puis imposition à 20% du capital taxable jusqu’à 700000€ et 31.25% au delà.
Plus de 70 ans Exonération à hauteur de 30500€ répartie entre les bénéficiare (toutes assurance-vie confondues) puis taxation selon le degré de parenté avec l’assuré. Les intérets accumulés sur l’assurance-vie sont exonérés

 

En cas de décès, vous pouvez être exonérés sur la succession à hauteur de 152 500 € par héritier et par souscripteur avant 70 ans et 30 500 € répartie entre les bénéficiaires après 70 ans. Au-delà de 70 ans, les plus-values générées sont exonérées de droits de succession. Le tableau récapitule les différentes exonérations et taxations suivant la date de la souscription et l’âge du souscripteur.

Voici, pour exemple, une stratégie qu’il est bon de mettre en place pour avoir les avantages de la fiscalité après 70 ans.

face   google+   linkedin  linkedin